The purpose of the African Women in Cinema Blog is to provide a space to discuss diverse topics relating to African women in cinema--filmmakers, actors, producers, and all film professionals. The blog is a public forum of the Centre for the Study and Research of African Women in Cinema.

Le Blog sur les femmes africaines dans le cinéma est un espace pour l'échange d'informations concernant les réalisatrices, comédiennes, productrices, critiques et toutes professionnelles dans ce domaine. Ceci sert de forum public du Centre pour l'étude et la recherche des femmes africaines dans le cinémas.

ABOUT THE BLOGGER

My photo
Director/Directrice, Centre for the Study and Research of African Women in Cinema | Centre pour l'étude et la recherche des femmes africaines dans le cinéma

20 February 2019

FESPACO 2019: Chez Jolie Coiffure by/de Rosine Mfetgo Mbakam (Cameroon/Cameroun)

FESPACO 2019
Chez Jolie Coiffure (2018)
by/de Rosine Mfetgo Mbakam
(Cameroon/Cameroun)

Official Selection | Sélection officielle
Hors | Out of Competition
Panorama


Synopsis

Sabine entered Belgium clandestinely. Her migratory journey began in Cameroon in the recruitment agency for a housekeeper in Lebanon. After a stay there, where she was reduced to quasi slavery, she left for Syria, then Greece, and she finally arrived in Belgium.

Sabine discovered Matongé, the African neighborhood where she can find work underground. Today, Sabine, manages the Jolie Coiffure Salon, providing work to other girls who have just arrived, until her own situation is legalized. Welcoming, smiling, happy, Sabine and the young women work 13 to 14 hours a day standing, nonstop. In this 8m2 salon, Sabine structures the workload, giving tasks to other hairdressers. At the same time, she talks with her clients, advises and finds solutions for their hair problems or even their personal problems. Furthermore, the police patrol with their dogs carry out raids in the neighborhood randomly rounding up undocumented migrants. Sabine and the other hairdressers courageously face the gaze of tourists of all ages who gawk at and photograph these women as if objects in the window—a return back to a colonial and post-colonial history.

Sabine est rentrée clandestinement en Belgique. Son parcours migratoire commence au Cameroun dans les agences de recrutement pour femme de ménage au Liban. Après un séjour au Liban où elle est réduite en quasi esclavage, elle quitte ce pays pour la Syrie, la Grèce, et enfin arrive en Belgique.

Sabine découvre le Matongé, le quartier africain où elle peut trouver du travail au noir. Aujourd’hui, gérante d'un salon «Jolie coiffure», Sabine donne du travail aux autres jeunes filles qui arrivent, en attendant que sa situation se régularise. Accueillantes, souriantes, joyeuses, Sabine et les filles travaillent 13 à 14 heures par jour debout et sans arrêt . Dans ce salon de 8m2, Sabine structure la charge de travail, done des tâches aux autres coiffeuses. En même temps, elle s'entretient avec ses clientes, conseille et trouve des solutions pour leurs problèmes de cheveux ou encore leurs problèmes plus personnels. Au même moment la police patrouille avec ses chiens et organise des descentes dans le quartier pour embarquer au hasard quelques sans-papiers. Sabine et les autres coiffeuses affronte avec courage le regard de ces touristes de tout âge qui regardent et photographient ces femmes comme des objets en vitrine et nous renvoient à toute une histoire coloniale et post-coloniale.

Biography | Biographie

Rosine Mfetgo Mbakam grew up in a traditional family in Cameroon. She chose cinema very early, training in Yaoundé thanks to the Italian NGO organization COE (Centro Orientamento Educativo) where, beginning in 2000 she was introduced to image making, editing and production. While there, she collaborated on and directed several films. After a meeting with Mactar Sylla in 2003, she joined the team of STV (Spectrum Television) where she directed and edited several audiovisual programmes. In 2007 she left Cameroon and enrolled at INSAS in Brussels for a training course.

With her diploma in hand, she plans her first short film, You will be my ally and co-directs a portrait of the Congolese artist Freddy Tsimba Mavambu with Mirko Popovitch for the ASBL AFRICALIA. In 2014 she founded with Geoffroy Cernaix, Tandor Productions and directed The Two Faces of a Bamileke Woman her first creative documentary released in 2017. 

Rosine Mfetgo Mbakam a grandi au Cameroun dans une famille traditionnelle. Elle choisit très tôt le Cinéma et se forme à Yaoundé grâce aux équipe de l’ONG italienne COE (Centro orientamento educativo) où elle est initiée à l'image, au montage et à la réalisation dès 2000.

Elle collabore et réalise plusieurs film pour cette structure avant d’intégrer en 2003, après une rencontre avec Mactar Sylla, l’équipe de STV ( Spectrum télévision) où elle réalise et monte plusieurs programmes audiovisuels. En 2007 elle quitte le Cameroun et s’inscrit à Bruxelles pour une formation à la réalisation à l’INSAS.

Son diplôme en poche, elle propose un premier CM « Tu seras mon allié » et co-réalise pour l’ ASBL AFRICALIA, avec Mirko Popovitch un portrait de l’artiste congolais Freddy Tsimba « Mavambu »
Elle fonde en 2014 avec Geoffroy Cernaix, Tandor Productions et réalise « Les Deux visages d’une femme bamileke » son premier documentaire de création sorti sur les écrans en 2017.

Source: Bande-annonce Chez jolie coiffure Screen Capture
http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/54340_1
Image: afrikafilmfestival.be/

Bande-annonce Chez jolie coiffure from Tandor production on Vimeo.

No comments:

Post a Comment

Relevant comments are welcome - Les discussions constructives sont les bienvenues