The purpose of the African Women in Cinema Blog is to provide a space to discuss diverse topics relating to African women in cinema--filmmakers, actors, producers, and all film professionals. The blog is a public forum of the Centre for the Study and Research of African Women in Cinema.

Le Blog sur les femmes africaines dans le cinéma est un espace pour l'échange d'informations concernant les réalisatrices, comédiennes, productrices, critiques et toutes professionnelles dans ce domaine. Ceci sert de forum public du Centre pour l'étude et la recherche des femmes africaines dans le cinémas.

ABOUT THE BLOGGER

My photo
Director/Directrice, Centre for the Study and Research of African Women in Cinema | Centre pour l'étude et la recherche des femmes africaines dans le cinéma

28 February 2019

#MêmePasPeur [nothing to fear]: #Metoo @ Fespaco 2019, les femmes d’Afrique et le diaspora témoignent | Women of Africa and the Diaspora bear witness

#MêmePasPeur [nothing to fear]:  #Metoo @ Fespaco 2019,  les femmes d’Afrique et le diaspora témoignent | Women of Africa and the Diaspora bear witness

#MêmePasPeur [loosely translated “nothing to fear”], the movement opposing the violence against women in the African and Caribbean cinema industry, was launched at the Panafrican Film Festival in Ouagadougou (Fespaco) during the conference on the place of women in the film industry in Africa and the diaspora organized by the Non-aligned Women Cinéastes Collective. The voices of the actresses have been liberated telling about the sexual assaults of which they have been victims.

#MêmePasPeur le mouvement contre la violence faite aux femmes dans l'industrie des cinémas d'Afrique et des Antilles est lancé au festival de film panafricain de Ouagadougou (Fespaco) lors d'un débat sur la place de la femme dans le cinéma africain et de la diaspora. La parole des actrices et réalisatrices s'est libérée pour raconter les agressions sexuelles dont elles ont été victimes.

***
[English]
“Le collectif Cinéastes non-alignées”, CCNA, (The Non-aligned Women Cinéastes Collective) and "Noir n'est pas métier" (Black is not my profession) are calling for the Boycott of the series Le Throne directed by Tahirou Tasséré Ouédraogo in competition as part of the Fespaco 2019.

During the conference organized by CCNA on the theme “The place of women in the film industry in Africa and the diaspora”, Azata Soro, second assistant director to Burkinabe director Tahirou Tassere Ouedraogo, testified about the aggression that she suffered by the director during the shooting of The Throne series. Azata Soro told us that following a dispute, the director insulted her, hit her, broke a beer bottle and slashed her face; an 8-centimeter scar remains visible on her cheek. The filmmaker has been tried and convicted for these acts, but by no means has he been renounced by the profession. In fact, The Throne is part of the official selection in competition for this edition of Fespaco, and is supported by TV5 Monde.

It is ethically unacceptable that this film was selected by Fespaco, as part of the 50th anniversary of the festival. We demand that The Throne be excluded from the competition so that the Festival management and the entire profession signal a strong and empathetic gesture of support against violence and sexual harassment and abuse experienced by women in the  African film industry. We invite you to sign the petition and distribute it as widely as possible. (Follow link below to the Petition in French. The above is a translation of the text).

[Français]
 “Le collectif Cinéastes non-alignées” et “Noir n’est pas métier” appellent au Boycott de la série Le Trône réalisée par Tahirou Tasséré Ouédraogo en compétition série dans le cadre du Fespaco 2019.
Suite à la conférence organisée par CCNA autour de la thématique La place des femmes dans l’industrie du cinéma africain et de la diaspora, Azata Soro, deuxième assistante du réalisateur burkinabè Tahirou Tasséré Ouédraogo a témoigné de l’agression par le réalisateur qu’elle a subi au cours du tournage de la série Trône sélectionné par le Fespaco. Azata Soro nous a raconté qu'à la suite d’un différend, le réalisateur l’a insultée, frappée puis a cassé une bouteille de bière avant de taillader son visage, toujours marqué, sur la joue, par une cicatrice de plus de 8 centimètres. Le cinéaste a été jugé et condamné pour ces faits, mais nullement désavoué par la profession. De fait, Le Trône fait partie de la sélection officielle en compétition pour cette édition du Fespaco, et est soutenu par TV5 Monde.

Pour des raisons éthique il est inadmissible que ce film ait été sélectionné par le Fespaco dans le cadre du 50aine. Nous demandons à ce que Le Trône soit exclue de la compétition afin que la direction du Festival et l’ensemble de la profession marque par un geste fort et solidaire le soutien contre les violences et harcèlement et abus sexuels subis par les femmes dans l’industrie du cinéma africain Nous vous invitons à signer la pétition et la diffuser le plus largement possible.

CHANGE.ORG (in French)

UPDATED | MISE À JOUR : 7 MARCH/MARS 2019

English translation (Français ci-après)

Pascale Obolo, vice-présidente:

The purpose of this round table organized by the non-aligned women cineaste collective was to offer a "Safe Secure Space", that is to say, a space where one may speak in complete confidence and without animosity, in order to question and to share our common experiences in the film industry in African and the diaspora.

This meeting was a great success and a breakthrough for women in our film industry.

The very poignant words of actress Nadège Beausson-Diagne set off a spontaneous free-flowing discussion among other women in the room. Within this context the #mêmepaspeur movement [loosely translated as "nothing to fear"] was created during this event.

The non-aligned cineastes spontaneously launched an online petition for the withdrawal of the film The Throne in competition at Fespaco, in a direct response to the earlier physical attack of the film's director on the 2nd assistant director Azata Soro. Thanks to this petition we obtained our objective: the withdrawal of the series from the festival selection. In addition, TV5Monde pulled the film from its broadcast schedule, and Orange Studio cancelled Season 2 of the series The Throne.

We are delighted to have created a "liberation of the voice" movement in Africa in the African film industry. After the #metoo movement in the United States, #balancetonporc in France, #mêmepaspeur now exists in Africa.

***

La raison d'être de cette table ronde organisé par le collectif cinéaste non alignées était d'offrir un "Safe Space Secure", c'est à dire un espace où la parole se libère en toute confiance et sans animosité, à fin de questionner et de partager nos expériences communes dans l'industrie du cinéma africain et de la diaspora.
Cette rencontre fut un grand succès et une avancée pour les femmes dans notre industrie cinématographique.

L'intervention émouvante de l'actrice Nadège Beausson-Diagne a déclenché une libération de la parole chez les autres femmes dans la salle.
Dans ce cadre #memepaspeur a été créée lors de cet événement.
Cinéastes non-alignées a mis en ligne une pétition pour le retrait du film Le Trône en compétition au Fespaco et dont le réalisateur a agressé la 2eme Assistante réalisatrice Azata Soro. Grâce à cette pétition nous avons obtenu le retrait de la série du festival ainsi que le désengagement de diffusion de TV5Monde et l'annulation de la saison 2 de la série Le Trône par Orange Studio.

Nous sommes ravies d’avoir créé un mouvement de libération de la parole en Afrique dans l’industrie du cinéma africain. Après le mouvement metoo aux Etats-Unis, Balancetonporc en France, il existe à présent mêmepaspeur en Afrique.
 


 

No comments:

Post a Comment

Relevant comments are welcome - Les discussions constructives sont les bienvenues