The purpose of the African Women in Cinema Blog is to provide a space to discuss diverse topics relating to African women in cinema--filmmakers, actors, producers, and all film professionals. The blog is a public forum of the Centre for the Study and Research of African Women in Cinema.

Le Blog sur les femmes africaines dans le cinéma est un espace pour l'échange d'informations concernant les réalisatrices, comédiennes, productrices, critiques et toutes professionnelles dans ce domaine. Ceci sert de forum public du Centre pour l'étude et la recherche des femmes africaines dans le cinémas.

ABOUT THE BLOGGER

My photo
Director/Directrice, Centre for the Study and Research of African Women in Cinema | Centre pour l'étude et la recherche des femmes africaines dans le cinéma

05 May 2021

Livre/Book. Regards sur les migrations: Mobilités africaines entre écrit et écran

Regards sur les migrations:
Mobilités africaines entre écrit et écran
Sous la direction de Véronique Corinus et Daniela Ricci


Le cinéma, depuis de nombreuses décennies, cherche à saisir les divers aspects du phénomène migratoire, soucieux de traduire la tension des départs, la dureté des itinéraires, le désenchantement des arrivées mais aussi la richesse des rencontres multiculturelles. Le présent ouvrage entend interroger la manière dont les cinéastes issus des communautés africaines et diasporiques parviennent à en rendre compte, confrontés aux conditions de production, création et réception qui leur sont propres, dans un monde globalisé simultanément à l’origine d’inclusions et exclusions humaines et techniques.



SOMMAIRE

PRÉFACE
Migration des hommes, des techniques et des imaginaires Véronique CORINUS et Daniela RICCI

PREMIÈRE PARTIE

ENTRE PRODUCTION ET CRÉATION : SAISIR L’AFRIQUE EN MOUVEMENT

Migrations et traversées dans les cinémas d’Afrique
Melissa THACKWAY

Habiter le monde : cinémas d’Afrique en traversées
Olivier BARLET

Pour une industrie du cinéma pérenne sur le continent africain
Claude FOREST

L’art du montage et l’écriture documentaire pour dire sa vision du monde (entretien conduit par Daniela Ricci et Thierno Ibrahima Dia)
Angèle DIABANG

Pim Pim Tché - Toast de vie ! Le parcours d’un combattant (entretien conduit par Daniela Ricci)
Jean ODOUTAN

DEUXIÈME PARTIE
 
ENTRE TEXTE ET TOILE : ÉCRIRE L’ITINÉRANCE

Va-et-vient créatif. De l’écriture littéraire à l’écriture filmique
et inversement : l’exemple d’Isabelle Boni-Claverie et de Fabienne Kanor
Odile CAZENAVE

Entre images, textes et corps (entretien conduit par Véronique Corinus et Thierno Ibrahima Dia) Fabienne KANOR

Échos et écueils de l’expérience migratoire (entretien conduit par Thierno Ibrahima Dia)
Ananda DEVI

Une écriture subjective pour bousculer les clichés raciaux de la société (entretien conduit par Daniela Ricci)
Isabelle BONI-CLAVERIE
 
Du soukounian à Vanille : l’adaptation d’une légende créole en un film d’animation jeune public (entretien conduit par Véronique Corinus)
Guillaume LORIN et Antoine LANCIAUX

FILMOGRAPHIE PRÉSENTATION DES CONTRIBUTEURS

Éditions l’Harmattan www.editions-harmattan.fr

Livre/Book. Diffusion des cinémas d'Afrique et du Levant

Presence Francophone Numéro 95
Diffusion des cinémas d'Afrique et du Levant



30 April 2021

Atlanta Film Festival 2021. Candice Onyeama: Born Again (Nigeria/UK)

 
Atlanta Film Festival 2021
Candice Onyeama
Born Again
(Nigeria/UK)
https://atlantafilmfestival2021
Narrative Short Competition
 
Candice Onyeama
Born Again
UK/Nigeria
Fiction - 11min - 2020

Synopsis
Nwa, a British Nigerian woman, is tormented by her inability to have children until a transformative baptism leads her on a journey of healing and rebirth. A magical realism short story set in London.

Bio
Candice Onyeama is a Nigerian-British screenwriter and filmmaker and founder of the production company, Genesis Child Films, which focuses on stories by women of African descent.

26 April 2021

Girls in Film (GIF) South Africa and National Film and Video Foundation (NFVF) : Join the Conversation - How to get your film funded

Girls in Film (GIF) South Africa and National Film and Video Foundation (NFVF) : Join the Conversation - How to get your film funded


GiF SOUTH AFRICA x NFVF

HOW TO GET YOUR FILM FUNDED?


ANNOUNCEMENT GIF Newsletter


A conversation with the National Film & Video Foundation for tips and insights on how to be the most successful with funding applications.

The big question and one of the most difficult hurdles for filmmakers - How to get your film funded?

Girls In Film RSA got a team of super producers and representatives from South Africa's national film fund into the room to answer this exact question.

We'll discuss funding avenues, structuring funding applications and the May 7th deadline for micro-budget funding offered by The NFVF and Netflix.


There will be opportunity for the audience to ask questions too.


While focusing on South African film industry, there will be a lot of valuable advice for our international members too!


 
The discussion will be moderated by Tiny Mungwe (Documentary Film and Arts Producer), with panelists Refiloe Hlabioa (NFVF Production Manager), Nombuso Magubane (NFVF Marketing and Communication Manager), Lesedi Moche (Producer & Documentary Programmer at DIFF 2021).


 
Follow Girls In Film South Africa on Instagram @girlsinfilm_rsa

 
Visit the NFVF website to see all available funding opportunities www.nfvf.co.za
 
RSVP FREE : https://www.eventbrite.com/e/gif-rsa-x-nfvf-how-to-get-your-film-funded-tickets-151771240867
 

19 April 2021

arte.tv. Karima Saïdi : Dans la maison | A Way Home

arte.tv.  Karima Saïdi: Dans la maison | A Way Home

Karima Saïdi
Dans la maison | A Way Home
Maroc/Morocco | Belgium | France - 2020 - 90min

Disponible du 19/04/2021 au 24/06/2021
Prochaine diffusion le mardi 27 avril à 00:50
https://www.arte.tv/fr/videos/089096-000-A/dans-la-maison/

Au chevet de sa mère, une fille reconstitue le puzzle de son histoire familiale. Un regard vibrant d’amour sur un destin marqué par l’exil. Mariée à 14 ans, Aïcha a élevé seule ses enfants avant de rejoindre, dans les années 1960, son premier mari en Belgique. Loin des ruelles de Tanger, elle a ouvert un nouveau chapitre de son histoire, avec ses non-dits et ses silences. Une vie faite de mariages et de séparations, d’interdits et de libertés, de joies et de deuils. Atteinte de la maladie d’Alzheimer, Aïcha, vieille femme au corps fatigué, a vécu ses derniers moments dans un établissement spécialisé. Renouant le lien, Karima, l’une de ses deux filles, a cherché à reconstituer l’odyssée cabossée de leur famille. 

Délicatesse 
Les mots sont parfois murmurés, les plans morcelés, à l’instar de ce qui se brouille et s’entremêle pour Aïcha, au seuil de la mort. Dans ce film intimiste, empli de pudeur et de souvenirs, Karima Saïdi, qui avait déjà consacré en 2017 un court métrage à sa mère lors de son placement en résidence médicalisée (Aïcha), l'interroge avec patience. Elle s’attache à lui faire dérouler les pages de leur roman familial au fil des choix, contraints ou volontaires, qui furent les siens. Empreint de délicatesse, un regard vibrant d’amour sur un destin marqué par le poids de la religion, de la culture et de l’exil.

When filmmaker Karima Saïdi’s mother Aïcha develops Alzheimer’s at the end of her life, Karima decides to make a film portrait of her at her Brussels care home. Before oblivion descends for good.
Aïcha is becoming increasingly confused, and Karima takes her on mental journey back into her past. The filmmaker uses Aïcha’s stories and a wide range of family archive material to create an impression of Aïcha’s life. We start with her youth in Morocco, are shown how her husband brought her from Tangiers to Belgium, and how she later went on to raise her children as a single mother.
Aïcha’s answers to her daughter’s many and often repeated questions reveal the extent to which she has struggled with tradition, the position of women, and living between two cultures. And then there is the complex relationship between the two women themselves: Aïcha and her youngest daughter Karima. The daughter sparingly interweaves scenes of her mother as she is now with her personal history, in loving and poetic moments that capture life’s finite and fragile nature. (Source: http://www.maghrebarts.net/fr/films/a-way-home/)


12 April 2021

La femme dans l'Afrique Moderne - CNA Cinéma Numérique Ambulant TOGO - Appel à candidature pour une résidence d'Écriture de Courts métrages | The Woman in Contemporary Africa. Call for candidates

APPEL À PROJETS - ATCNA

L'Association Togolaise du Cinéma Numérique Ambulant (ATCNA) lance un appel à candidature pour une résidence d'Écriture de Courts métrages destinée aux jeunes femmes Auteures-Réalisatrices francophones
 
The Togolese Association of CNA (Mobile Digital Cinema) launches a call for candidates for a writing residency for short films targeting young francophone women creators-filmmakers
 
Envoyez les dossiers d'inscription à l'adresse : atcnatogo@gmail.com
 
See English translation below for informational purposes
 
- Pays concernés : Bénin , Burkina-Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Gabon, Niger, Sénégal, Togo
- Age des Candidates : 18 - 25 ans
- Thème des films de collection : Les scénarios doivent raconter des histoires sur  *LA FEMME DANS L'AFRIQUE MODERNE*
- Dates des inscriptions : 01 au 30 avril 2021
- Dates de la résidence : 01 au 21 juin 2021
- Envoyez les dossiers d'inscription à l'adresse : atcnatogo@gmail.com
avec l'objet "AFRIQUE EN VUES"
NB :  Les projets de films inscrits ne doivent pas avoir de producteurs

***

Call for projects - ATCNA : As the call for projects is for Francophone African countries, the English translation is for informational purposes.
The Togolese Association of CNA (Mobile Digital Cinema) launches a call for candidates for a writing residency for short films targeting young francophone women creators-filmmakers.
Participating countries  : Bénin , Burkina-Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Gabon, Niger, Sénégal, Togo
- Age of Candidates : 18 - 25 years-old
- Theme of films for the collection : The scripts must tell the stories of : The Woman in Contemporary Africa
- Application dates : 01 to 30 April 2021
- Residency dates : 01 to 21 June 2021
The film projects should not already have producers
 

10 April 2021

Vues d'Afrique 2021. Mamounata Nikièma : L’Odyssée d’Omar (Burkina Faso)

Vues d'Afrique 2021
vuesdafrique.org/

Mamounata Nikièma
L’Odyssée d’Omar


Mamounata Nikièma
L’Odyssée d’Omar
Burkina Faso | France
2020 - Documentary - 77min

Synopsis
 
In Ouagadougou, Yves-Omar, a former schoolteacher is now an accomplished entrepreneur. Although he enjoys living with his family, his business pushes him to travel more and more to develop his company and create new partnerships in Paris, Munich, Brussels, Lomé. Drawing from her own experience, through Omar's Odyssey the director offers us another way of understanding the links between Europe and Africa. The experience of a man who--like Ulysses--returns home after long voyages. Each time experiencing the pleasure of returning to his country, Burkina Faso.

À Ouagadougou, Yves-Omar est un ancien instituteur reconverti en entrepreneur accompli. Même s’il apprécie de vivre auprès des siens, ses affaires le poussent à voyager toujours plus pour développer son entreprise et créer de nouveaux partenariats, à Paris, Munich, Bruxelles ou Lomé. Au regard de son propre vécu, la réalisatrice nous propose avec « L’Odyssée d’Omar » une autre façon d’appréhender les liens entre l’Europe et l’Afrique. L’expérience d’un homme qui – tel Ulysse – rentre chez lui après de longs voyages. Avec, à chaque fois, le plaisir de retrouver son pays, le Burkina Faso.

Bio

After completing two writing residencies and a Masters in creative documentary filmmaking, Mamounata Nikièma pursues her career as both director and a producer. She is very involved in the networks of Burkinabè filmmakers (Africadoc Burkina, Scriptwriters Guild, Producers Coordination), and for several years, has actively participated at Fespaco, in particular, the Espace Junior program. Since 2014, she has also been an assistant trainer during the Bobo-Dioulasso documentary writing residencies.

Après deux résidences d’écriture et un Master en réalisation documentaire de création, Mamounata Nikièma mène de front sa carrière de réalisatrice et celle de productrice. Elle est très impliquée dans les réseaux de cinéastes burkinabè (Africadoc Burkina, Guilde des scénaristes, Coordination des producteurs), et participe activement depuis plusieurs années au Fespaco, au sein de l’Espace Junior. Depuis 2014, elle est également assistante formatrice lors des résidences d’écriture documentaire de Bobo-Dioulasso.