The purpose of the African Women in Cinema Blog is to provide a space to discuss diverse topics relating to African women in cinema--filmmakers, actors, producers, and all film professionals. The blog is a public forum of the Centre for the Study and Research of African Women in Cinema.

Le Blog sur les femmes africaines dans le cinéma est un espace pour l'échange d'informations concernant les réalisatrices, comédiennes, productrices, critiques et toutes professionnelles dans ce domaine. Ceci sert de forum public du Centre pour l'étude et la recherche des femmes africaines dans le cinémas.

ABOUT THE BLOGGER

My photo
Director/Directrice, Centre for the Study and Research of African Women in Cinema | Centre pour l'étude et la recherche des femmes africaines dans le cinéma

08 April 2021

Vues d'Afrique 2021. Gentille M Assih : Sortir de l’ombre | Into the Light (Togo)

Vues d'Afrique 2021
vuesdafrique.org/

Gentille M Assih
Sortir de l’ombre | Into the Light  

Gentille M Assih
Sortir de l’ombre | Into the Light 
Togo/ Canada

2020 - Documentary - 79min

Image: ONF/NFB

Synopsis

Through the strength of women's voices taking power over their lives after suffering from domestic violence, Into the Light highlights the liberating life stories of Quebecois women of West African origin. Beyond prejudices, the film breaks taboos by giving access to a private universe that is little understood, and testifies to the tremendous empowerment that comes with the end of isolation and the beginning of self acceptance. A luminous dive into the heart of a quest towards personal healing, of a universal humanity. This is the third documentary by the Togolese filmmaker. [https://www.onf.ca/cineastes/gentille-m-assih/]
 
Par la force de la parole de femmes reprenant le pouvoir sur leur vie après avoir subi de la violence conjugale, « Sortir de l’ombre » braque la lumière sur les récits de vie émancipateurs de Québécoises inspirantes originaires d’Afrique de l’Ouest. Loin des préjugés, le film brise les tabous en donnant accès à un univers intime méconnu, et témoigne du formidable sentiment de puissance que provoquent la fin de l’isolement et l’acceptation de soi. Une plongée lumineuse au cœur d’une quête de guérison personnelle, d’une humanité universelle. Il s’agit du troisième documentaire de la réalisatrice d’origine togolaise. [https://www.onf.ca/cineastes/gentille-m-assih/]

Bio
 
Author-filmmaker Gentille M. Assih pursued a university education in communication, followed by human resources management, before studying writing and directing creative documentaries. She obtained a master's degree in cinema from UQAM in 2013. In 2009, she directed her first documentary film, Itchombi, produced by Ardèche Images Production. The same year, she produced and directed the short fiction film Bidenam, l’espoir d’un village, with the support of the Goethe-Institut in Johannesburg (Jury Prize at the Vues d'Afrique International Film Festival, Montreal) . In 2010, she completed the documentary Akpéma, which lays the groundwork for the film Le rite, la folle et moi, a story of transmission of a family secret, in which she reveals the weight of traditions and the complexity of African cultures. Released in 2012, Le rite, la folle et moi, among other honors, won the Audience Award for best documentary film at the Cinémas d'Afrique festival in Angers (France). Privileging the personal, her work boldly tackles taboo issues that she does not hesitate to name and tell. While her camera focuses its lens unflinchingly on social issues and ills her writing conveys her resolutely positive vision of the human being. [Vues d'Afrique. Translation from French]

Autrice-réalisatrice, Gentille M. Assih suit une formation universitaire en communication, puis en gestion des ressources humaines, avant d’étudier en écriture et en réalisation de documentaires de création. Elle obtient une maîtrise en cinéma à l’UQAM en 2013. Elle réalise en 2009 son premier film documentaire, « Itchombi », produit par Ardèche Images Production. La même année, elle produit et réalise le court métrage de fiction « Bidenam », l’espoir d’un village, avec le soutien du Goethe-Institut de Johannesburg (Prix du jury du Festival international de cinéma Vues d’Afrique, Montréal). En 2010, elle signe le documentaire « Akpéma », qui jette les bases du film « Le rite, la folle et moi », une histoire de transmission d’un secret de famille, où elle révèle le poids des traditions et la complexité des cultures africaines. Sorti en 2012, « Le rite, la folle et moi » remporte, en plus de plusieurs honneurs, le Prix du public du meilleur film documentaire au festival Cinémas d’Afrique d’Angers (France). Privilégiant le registre de l’intime, son œuvre aborde avec audace des enjeux tabous qu’elle n’hésite pas à nommer et à raconter. Si sa caméra braque sans concession son objectif sur les problématiques et les maux sociaux, sa plume tout en sensibilité traduit sa vision résolument positive de l’humain. [Vues d'Afrique]

https://vimeo.com/477681073

 

Sortir de l’ombre - (Bande-annonce 01m30s) from NFB/marketing on Vimeo.

No comments:

Post a comment

Relevant comments are welcome - Les discussions constructives sont les bienvenues