The purpose of the African Women in Cinema Blog is to provide a space to discuss diverse topics relating to African women in cinema--filmmakers, actors, producers, and all film professionals. The blog is a public forum of the Centre for the Study and Research of African Women in Cinema.

Le Blog sur les femmes africaines dans le cinéma est un espace pour l'échange d'informations concernant les réalisatrices, comédiennes, productrices, critiques et toutes professionnelles dans ce domaine. Ceci sert de forum public du Centre pour l'étude et la recherche des femmes africaines dans le cinémas.

ABOUT THE BLOGGER

My photo
Director/Directrice, Centre for the Study and Research of African Women in Cinema | Centre pour l'étude et la recherche des femmes africaines dans le cinéma

15 May 2020

Dalila Ennadre - Nous venons de perdre l'une des nôtres | We have just lost one of our own (Communiqué : CNNA Cinéaste Non-Alignées Collectif)

Dalila Ennadre
Nous venons de perdre l'une des nôtres
We have just lost one of our own
Communiqué :
(CNNA Cinéaste Non-Alignées Collectif)

(English below)

Elle est partie lentement ce jeudi 14 mai chez elle, entourée des siens. Dalila Ennadre est une cinéaste des laissés-pour-compte. Elle les a filmés tenant elle-même sa caméra que ce soit dans la médina de Casablanca ou dans son dernier film à Larache (Maroc).

Cinéaste Non-Alignées Collectif
Une femme cinéaste qui cherchait dans ses rencontres filmiques une famille. Les personnages de ses films sont devenus des proches au fil des ans. Voilà qu'elle a dû pendant près de trois ans se familiariser et dompter ce cancer qu'elle sentait au fond d'elle comme une épreuve à comprendre. Pendant ces trois années elle a filmé avec toujours la même passion filmique le cimetière de Larache où un autre orphelin avait été enterré Jean Genêt.

Dalila nourrissait pour cet auteur un attachement particulier. Il lui rappelait sa propre histoire. Elle a eu le temps de terminer son film qu'elle nous laisse posthume et qu'on découvrira avec tristesse parce qu'il n'y aura pas d'échange avec sa réalisatrice, mais on l'accueillera avec joie comme un cadeau d'adieu. Notre Collectif Cinéastes Non Alignées l'a compté parmi nous et nous voulions partager avec vous notre deuil. Qu'elle repose en paix d'avoir vécu de sa passion Le Cinéma.

Cinéaste Non-Alignées Collectif
She left slowly this Thursday, 14 May, at home surrounded by her loved ones. Dalila Ennadre was a cineaste for those left to fend for themselves. She filmed them while holding her camera herself, whether in the medina of Casablanca or in her last film in Larache (Morocco).

A woman cineaste who, in her filmmaking encounters, looked for a family. Over the years, the characters in her films became like family. For almost three years she had to familiarize herself with and tame this cancer, while deep inside she tried to make sense out of what she was going through. During these three years she filmed with the same cinematic passion, the cemetery of Larache where another orphan, Jean Genêt, is buried.

Dalila had a special attachment to this author. He reminded her of her own story. She was able to finish her film which she leaves us posthumously and which we will discover with sadness because there will be no exchange with its director, but we will welcome it with joy as a farewell gift. Our Collective of Non Aligned Cineastes counted her as one of ours and we wanted to share our mourning with you. May she rest in peace having lived her passion, Cinema.


Dalila Ennadre a réalisé plusieurs films documentaires sur des sujets liés à la société marocaine. Ses films ont été primés dans les festivals de cinéma documentaire à travers le monde.

Dalila Ennadre has directed several documentary films on topics related to Moroccan society. Her films have received awards at several documentary film festivals around the world.

Du cinéma du possible - Doc, 83 mn, 2015, Label Vidéo
Des murs et des hommes - Doc, 83mn, 2014, Label Vidéo, Djinn
J’ai tant aimé - Doc, 52 mn, 2008, AYA Films, Cinemada / Cinéma du Réel Paris
Je voudrais vous raconter - Doc, 52 mn, 2005, Play Films /Tarifa,
Fatma, une héroïne, sans gloire - Doc, 52 mn, 2004, Ognon Pictures/ Misr International Films
La caravane de Mé Aïcha - Doc, 50 mn, 2002, France 5/Jem Productions
El batalett, femmes de la médina - Doc, 52mn, 2001, L’Yeux Ouverts RTBF
Loups du désert - Doc, 48mn, 1999, L’Yeux Ouverts Idoles dans l’ombre - Doc, 52 mn, 1992
Par la grâce d’Allah - Doc, 26 mn 1987

No comments:

Post a comment

Relevant comments are welcome - Les discussions constructives sont les bienvenues