The purpose of the African Women in Cinema Blog is to provide a space to discuss diverse topics relating to African women in cinema--filmmakers, actors, producers, and all film professionals. The blog is a public forum of the Centre for the Study and Research of African Women in Cinema.

Le Blog sur les femmes africaines dans le cinéma est un espace pour l'échange d'informations concernant les réalisatrices, comédiennes, productrices, critiques et toutes professionnelles dans ce domaine. Ceci sert de forum public du Centre pour l'étude et la recherche des femmes africaines dans le cinémas.

10 February 2013

FESPACO 2013 - Beryl Magoko : "The Cut"

Beryl Magoko
Fespaco 2013 - Documentary | Documentaire

The Cut (2012)
Beryl Magoko (Kenya)

[English]
Beryl Magoko was born and raised in Komotobo (Kuria - Kenya). After studying Graphic Design at Mombasa Polytechnic she went to Uganda at Kampala University, initially in mass communication, then Film-TV-Video- Production. During this time she worked on different films as sound recordist and camera woman. Encourage by her professor Andreas Frowein she choose a very difficult topic for her diploma film: FGM. At the moment she is working on two new films, both deal with difficult situations that African women confront.



[Français]
Béryl Magoko est née et a été  élevée à Komotobo parmi les Kuria au Kenya. Après ses études en graphisme à Mombasa Polytechnic elle est partie en Ouganda à l'Université de Kampala d'abord pour étudié la communication de masse, puis les études de Film-TV-Video Production. Pendant cette période elle a travaillé sur divers films en tant que technicienne du son et cadreuse. Encouragée par son professeur Andreas Frowein, elle a traité un sujet  très sensible pour son film de fin d'étude : le MGF. À présent elle travaille sur deux films dont le sujet continue de traiter de femmes et de situations sensibles.

Synopsis

[English]
A circumcised girl is like a stone…
The Kuria in Kenya and Tanzania are still practicing Female Genital Mutilation (FGM) as a ritual. It is painful and even dangerous. The older generation and peer pressure want to uphold the legacy of the ancestors… but the effect of this generational practice has created a mixed feeling in the young generation in the 21st century. So what can human right activists do?

[Français]
Une femme excisée est comme une pierre…
Les Kuria au Kenya et en Tanzanie pratiquent encore la mutilation génitale féminine (MGF) en tant que rite, ce qui est très douloureux et même dangereux. Les personnes de les générations précédentes  ainsi que la pression de la communauté essayent de conservé l´héritage des ancêtres. Mais les effets de cette pratique qui continue de génération en génération engendrent des sentiments mitigés parmi la génération des jeunes du 21ème siècle. Que peuvent faire alors les militants de droits de la personne ?