The purpose of the African Women in Cinema Blog is to provide a space to discuss diverse topics relating to African women in cinema--filmmakers, actors, producers, and all film professionals. The blog is a public forum of the Centre for the Study and Research of African Women in Cinema.

Le Blog sur les femmes africaines dans le cinéma est un espace pour l'échange d'informations concernant les réalisatrices, comédiennes, productrices, critiques et toutes professionnelles dans ce domaine. Ceci sert de forum public du Centre pour l'étude et la recherche des femmes africaines dans le cinémas.

21 March 2015

LAFF 2015 - Meg Rickards & Bert Haitsma : 1994: The Bloody Miracle | « Le miracle sanglant »


Encounters.co.za

1994: The Bloody Miracle | « 1994 : Le miracle sanglant »
Meg Rickards, Bert Haitsma (South Africa)

The filmmaker | La réalisatrice

[English]
Meg Rickards is a writer-director. Her miniseries and feature versions of Land of Thirst were broadcast locally and distributed in North America, France and Africa. She has written scripts for UNICEF, her short film Azure won awards and has been used by the World Population Organisation. She holds a PhD in Film Studies from the University of Cape Town, studied at London Film School on a Commonwealth Scholarship, and completed the Writers’ and Directors’ programmes at the Binger Lab in Amsterdam.

[Français]
Meg Rickards est une scénariste-réalisatrice. Ses versions mini-séries et longs-métrages Land of Thirst (Pays de la Soif) ont été diffusés localement et distribués en Amérique du Nord, en France et en Afrique. Elle a écrit des scénarios pour l'UNICEF et son court-métrage Azure a remporté des prix et a été utilisé par l'Organisation mondiale de la population. Elle détient un doctorat en études cinématographiques de l'Université de Cape Town, a étudié à London Film School grâce à une Commonwealth Scholarship (bourse du Commonwealth), et a terminé les Writers’ and Directors’ programmes au Binger Lab d’Amsterdam.

Synopsis


[English]
As we celebrate South Africa’s twenty-years-young democracy, it’s easy to forget how the miracle of the rainbow nation could have just as easily never happened. Rewind to 1994 to a country on the brink of civil war: Chris Hani had just been assassinated, the AWB was mustering its forces, a proposed military coup was being plotted between unlikely allies and the country burned with inter-racial and inter-party violence. The conflict seemed certain to derail the already fraught discussions between Nelson Mandela’s negotiators and the outgoing apartheid government. A free and fair election seemed impossible. For the first time, victims, bystanders, key-players and conspirators are brought together in a new truth commission, a forensic examination of our remarkable present. But more than anything, 1994: The Bloody Miracle reminds us just how crucial it is to understand our history if we are ever to move forward into an enlightened future.

[Français]
Alors que nous célébrons vingt ans de démocratie en l'Afrique du Sud, il est facile d'oublier comment le miracle de la « nation arc-en-ciel » aurait pu tout aussi facilement ne jamais existé. Retour en arrière en 1994 dans un pays au bord de la guerre civile : Chris Hani venait d'être assassiné, l'AWB rassemblait ses forces, un coup d'Etat militaire se tramait entre des alliés improbables et le pays brûlant de la violence interraciale et interpartis. Le conflit semblait certain de faire dérailler les discussions déjà tendues entre les négociateurs de Nelson Mandela et le gouvernement de l'apartheid sortant. Une élection libre et équitable semblait impossible. Pour la première fois, les victimes, les spectateurs, les acteurs-clés et des conspirateurs sont réunis dans une nouvelle Commission de la Vérité, un examen approfondi et remarquable de notre présent. Mais plus que tout, 1994: The Bloody Miracle (« 1994 : Le miracle sanglant ») nous rappelle à quel point il est crucial de comprendre notre histoire si nous voulons avancer vers un avenir éclairé.

Source: Encounters.co.za 

Link | Lien

No comments:

Post a Comment

Relevant comments are welcome - Les discussions constructives sont les bienvenues