The purpose of the African Women in Cinema Blog is to provide a space to discuss diverse topics relating to African women in cinema--filmmakers, actors, producers, and all film professionals. The blog is a public forum of the Centre for the Study and Research of African Women in Cinema.

Le Blog sur les femmes africaines dans le cinéma est un espace pour l'échange d'informations concernant les réalisatrices, comédiennes, productrices, critiques et toutes professionnelles dans ce domaine. Ceci sert de forum public du Centre pour l'étude et la recherche des femmes africaines dans le cinémas.

ABOUT THE BLOGGER

My photo
Director/Directrice, Centre for the Study and Research of African Women in Cinema | Centre pour l'étude et la recherche des femmes africaines dans le cinéma

01 November 2019

JCC 2019 - Fatma Riahi : A Haunted Past (Tunisia | Tunisie)


Les journées cinématographiques de Carthage
Carthage Film Festival

Fatma Riahi
Tunisia | Tunisie
A Haunted Past (90 min)
2018
Documentary | Documentaire


In her youth, filmmaker Fatma Riahi lived in Tunis with a family hosted by her mother: three little girls and their Bosnian mother, Marcida, whose Tunisian husband, Tawfiq, was serving a prison sentence for terrorism. Ten years after the family disappeared, Riahi sets out to find them. She learns that Tawfiq is now raising his girls in the countryside, and that Marcida abandoned them. The filmmaker meets the bitter young women, their dreams shattered, and the former jihadi, traumatized and enraged by his past experiences. Approaching her subjects’ sometimes-dubious perspectives and opinions frankly, she gradually unearths the secrets of lives reshaped by the complexities of international conflicts and state violence. (CS)

Dans sa jeunesse, la réalisatrice Fatma Riahi a vécu à Tunis sous le même toit qu’une famille hébergée par sa mère : trois fillettes et leur mère bosniaque, Marcida, dont le mari tunisien Tawfiq purgeait une peine de prison pour terrorisme. Dix ans après la disparition de cette famille, Riahi décide de les retrouver. Elle découvre que Tawfiq élève aujourd’hui ses filles à la campagne, et que Marcida les a abandonnés. La cinéaste fait face à des jeunes femmes amères aux rêves évanouis, et à un ancien jihadiste aussi furieux que traumatisé par ses expériences passées. Confrontant avec franchise les perspectives et opinions parfois discutables de ses sujets, elle déterre petit à petit les secrets de vies bouleversées par la complexité de conflits internationaux et la violence des États. (CS)


No comments:

Post a Comment

Relevant comments are welcome - Les discussions constructives sont les bienvenues