The purpose of the African Women in Cinema Blog is to provide a space to discuss diverse topics relating to African women in cinema--filmmakers, actors, producers, and all film professionals. The blog is a public forum of the Centre for the Study and Research of African Women in Cinema.

Le Blog sur les femmes africaines dans le cinéma est un espace pour l'échange d'informations concernant les réalisatrices, comédiennes, productrices, critiques et toutes professionnelles dans ce domaine. Ceci sert de forum public du Centre pour l'étude et la recherche des femmes africaines dans le cinémas.

28 May 2010

La Parole à Angéla Aquereburu

(crédit photo: Alexandre Ouya)
La Parole à Angéla Aquereburu


Angéla, peut-être, pouvez-vous d’abord parler de vos multiples identités—si je peux utiliser ce terme—et ses influences sur votre travail ?

En effet, ma mère est guadeloupéenne et mon père togolais. J’ai vécu 15 ans en France. Je pense que ces différentes éducations m’ont permis de développer ma rigueur, mon ouverture d’esprit et ma soif de nouveauté.

Caring International ... C'est un nom intéressant, depuis combien de temps la société existe-elle, quelle est sa mission ?

Quand j’ai décidé de créer ma société, je cherchais un nom qui reflète ma personnalité. J’aime prendre en main les projets dans lesquels je me lance..d’où le nom Caring..et puis International, parce que je suis une “world woman”. La société existe depuis un an maintenant.

Vous travaillez avec votre mari. Comment ça se passe entre vous par rapport à la conceptualisation et la réalisation des projets…de la répartition du travail ?

Nous travaillons toujours à deux sur tous les projets: de l’idée jusqu’à la livraison. Ce qui est intéressant dans notre tandem, c’est que comme nous sommes partenaires dans la vie privée, nous sommes très francs l’un envers l’autre. Nous sommes exigeants et perfectionnistes, ce qui est parfois difficile à vivre mais toujours constructif. Nous avons appris à utiliser nos différences de genre (homme/femme), culturelles ou de personnalités pour les transformer en force.

Vous naviguez entre la France et le Togo, est-ce que c’est surtout virtuel?

Nous vivons 50% du temps à Lomé et 50% du temps à Paris. Nous naviguons entre la France et le Togo au sens propre comme au sens figuré.

Zem la série, quel était le concept derrière ce projet…le processus…l'intérêt d'une série bilingue?

Zem est une série dont nous avons co produits 26 épisodes de 4 minutes avec Canal Overseas. La série a été diffusée sur cette dernière chaîne pendant la CAN et une prochaine diffusion est prévue sur Canal + Horizons en Afrique, RTBF en Belgique, à la rentrée scolaire et Comédie en France (cet été). Nous prévoyons également une diffusion en VOD sur le site officiel de la série pour les régions hors Afrique et France.

À l’origine de Zem, nous souhaitions offrir aux téléspectateurs africains et occidentaux, un contenu populaire premium made in Africa. Puis nous avons eu envie de montrer une autre Afrique: une Afrique jeune, moderne, belle, drôle..C’est ainsi que le projet Palabres est né. Nous visons non seulement le marché africain mais aussi les marchés européens et nord américains. Nous avons donc réalisé une version anglaise de Palabres, qui s’appelle “Troubles”.

Zem la série était un pilote lancé sur l’Internet, comment ce nouveau media a-t-il facilité la production et la diffusion de votre projet?

Je pense qu’il est difficile de communiquer en 2010 sans internet. Ce média nous a permis d’exposer le pilote de Zem, l’année dernière et de le tester auprès des internautes. À mon avis, il est plus facile de convaincre les diffuseurs d’acquérir un contenu qui a fait ses preuves sur internet. Nous sommes d’ailleurs à la recherche de fans autour du pilote de Palabres. Nous nous sommes fixés comme objectif d’atteindre 10 000 fans pour produire d’autres épisodes.

Quels sont vos projets futurs? Vos rêves ?

Notre projet est de présenter un court-métrage en 2011 au Festival de Cannes et qu’il soit sélectionné. Un autre projet à long terme est de construire des studios au Togo et que Caring International devienne en Afrique ce que sont la “Warner” ou “20th Century Fox” ou “Paramount” aux USA.

Entretien avec Angéla Aquereburu par Beti Ellerson, mai 2010.

No comments:

Post a Comment

Relevant comments are welcome - Les discussions constructives sont les bienvenues