The purpose of the African Women in Cinema Blog is to provide a space to discuss diverse topics relating to African women in cinema--filmmakers, actors, producers, and all film professionals. The blog is a public forum of the Centre for the Study and Research of African Women in Cinema.

Le Blog sur les femmes africaines dans le cinéma est un espace pour l'échange d'informations concernant les réalisatrices, comédiennes, productrices, critiques et toutes professionnelles dans ce domaine. Ceci sert de forum public du Centre pour l'étude et la recherche des femmes africaines dans le cinémas.

03 February 2017

FESPACO 2017: Heirs of Vietnam | Heritiers du Vietnam by/de Arlette Pacquit (Martinique)

FESPACO 2017: Heirs of Vietnam | Heritiers du Vietnam by/de Arlette Pacquit (Martinique)


OFFICIAL COMPETITION | COMPETITION OFFICIELLE
DOCUMENTARY FILMS | FILMS DOCUMENTAIRES


Synopsis

[English]
From 1946 to 1955, many Martinicans participated in the Indochina War alongside the French of the mainland. For a large part of these Martinicans, in hindsight, their participation in this colonial war was experienced as disgraceful.

Some of these soldiers met Vietnamese women with whom they had children.

After the war, these more or less official "families" had to face the repatriation of these soldier-fathers. Some of these Martinican soldiers decided to stay in Vietnam with their families. Others brought the women and children with them back to Martinique. Still others left alone.

Heirs of Vietnam focuses on the descendants of these Martinican-Vietnamese couples, who presently live in Martinique.

Whether in Martinique or Vietnam, the children and grandchildren from these unions grew up in highly racialised societies. Children who grew up in Vietnam experienced war, and in the ambiguous context of post-colonial relations, those raised in Martinique were subjected to a complicated segregation.

Annette, born in southern Vietnam and Jean-Claude, born in Martinique, both have a Vietnamese mother and a Martinican father. Like many of these Martinique-Vietnamese children, due to the silence surrounding this dual origin, they have suffered from distress, misunderstandings and conflicts within their families and in society.

Following the path of several of these "heirs of Vietnam" in search of the other half of their identity, this film aims to lay the first steps of a memory common to this generation. By recreating the journey of their parents, through their encounters and voyages between Martinique and Vietnam, these children of two far-flung worlds share their memories, their desires, their anger, their troubles. Together, they seek to reclaim their history.

[Français]
De 1946 à 1955, de nombreux Martiniquais ont participé à la guerre d’Indochine aux côtés des Français de métropole. Pour une grande partie de ces Martiniquais, leur participation à cette guerre coloniale allait a posteriori être vécue comme honteuse.

Parmi ces soldats, certains ont rencontré sur place des femmes vietnamiennes avec lesquelles ils ont eu des enfants.

Après la guerre, ces « familles » plus ou moins officielles ont dû faire face au rapatriement des pères soldats. Certains de ces soldats martiniquais ont décidé de rester au Vietnam avec leur famille. D’autres ont ramené femme et enfants avec eux en Martinique. D’autres encore sont repartis seuls.

Héritiers du Vietnam s’intéresse aux descendants de ces couples martinico-vietnamiens, qui vivent aujourd’hui en Martinique.
Que ce soit en Martinique ou au Vietnam, les enfants et petits enfants issus de ces unions ont grandi dans des sociétés fortement racialisées. Les enfants qui ont grandi au Vietnam ont fait l’expérience de la guerre, et dans le contexte ambigu des rapports post-coloniaux, ceux élevés en Martinique ont été l’objet d’une ségrégation complexe.
Annette, née dans le sud du Vietnam et Jean-Claude, né en Martinique, ont tous les deux une mère vietnamienne et un père martiniquais. Comme beaucoup de ces enfants martinico-vietnamiens, ils ont souffert des malaises, des malentendus et des conflits dus au silence qui entourait cette double origine, au sein de leurs familles comme dans la société.


Ce film a pour ambition de poser les premiers jalons d’une mémoire commune à cette génération, en suivant le parcours de plusieurs de ces « héritiers du Vietnam » en quête de l’autre moitié de leur identité. En reconstituant le parcours de leurs parents, au fil de rencontres et de leurs voyages entre la Martinique et le Vietnam, ces enfants de deux mondes éloignés partageront leurs souvenirs, leurs désirs, leurs colères, leurs troubles. Ensemble, ils cherchent à se réapproprier leur histoire.

No comments:

Post a Comment

Relevant comments are welcome - Les discussions constructives sont les bienvenues