The purpose of the African Women in Cinema Blog is to provide a space to discuss diverse topics relating to African women in cinema--filmmakers, actors, producers, and all film professionals. The blog is a public forum of the Centre for the Study and Research of African Women in Cinema.

Le Blog sur les femmes africaines dans le cinéma est un espace pour l'échange d'informations concernant les réalisatrices, comédiennes, productrices, critiques et toutes professionnelles dans ce domaine. Ceci sert de forum public du Centre pour l'étude et la recherche des femmes africaines dans le cinémas.

08 July 2014

"Je n'ai aucune envie de condamner la polygamie : mon film va au-delà" entretien d'Olivier Barlet avec Angèle Diabang à propos d'Une si longue lettre


"Je n'ai aucune envie de condamner la polygamie : mon film va au-delà" entretien d'Olivier Barlet avec Angèle Diabang à propos d'Une si longue lettre

Photo © Olivier Barlet, Cannes, mai 2014

La réalisatrice sénégalaise Angèle Diabang a été sélectionnée pour participer à La Fabrique des cinémas du monde durant le festival de Cannes 2014, programme professionnel qui contribue à l'émergence de la jeune création des pays du Sud sur le marché international. Conçu par l'Institut français, ce programme invite chaque année à Cannes une dizaine de réalisateurs, accompagnés de leurs producteurs, qui développent leur premier ou deuxième long-métrage. Le projet en développement d'Angèle Diabang est de l'adaptation du célèbre livre de Mariama Bâ Une si longue lettre.

Adapter un livre aussi célèbre, voilà un projet impressionnant et risqué ! Pourquoi ce choix ?

J'ai fait ce choix de l'adapter en film car je pense que le débat sur la polygamie mais aussi sur le rapport de la femme à la société, à la famille et à l'amour est toujours d'actualité. Aujourd'hui, nous sommes dans une période où l'image compte beaucoup, les jeunes ne lisent plus. On regarde plus d'images, de films avec internet ou bien la télévision, même si nous n'avons plus de cinéma à Dakar. J'ai pensé que cela serait bien de prendre un monument de la littérature africaine, et pas seulement sénégalaise, et de l'adapter à l'écran.

À lire dans son intégralité : http://www.africultures.com/php/index.php?nav=article&no=12298


No comments:

Post a Comment

Relevant comments are welcome - Les discussions constructives sont les bienvenues