The purpose of the African Women in Cinema Blog is to provide a space to discuss diverse topics relating to African women in cinema--filmmakers, actors, producers, and all film professionals. The blog is a public forum of the Centre for the Study and Research of African Women in Cinema.

Le Blog sur les femmes africaines dans le cinéma est un espace pour l'échange d'informations concernant les réalisatrices, comédiennes, productrices, critiques et toutes professionnelles dans ce domaine. Ceci sert de forum public du Centre pour l'étude et la recherche des femmes africaines dans le cinémas.

05 November 2012

AFRIKAMERA 2012: Les africaines sur et derrière l'écran (Berlin)


La cinquième édition d’AFRIKAMERA – LE CINEMA AFRICAIN CONTEMPORAIN (13-18 novembre 2012) toucouleur e.V., une organisation culturelle caritative à but non lucratif présente une sélection de films de fiction et documentaire de la nouvelle génération des « Africaines sur et derrière l'écran ».

Le festival s’ouvre le 13 novembre avec Sur la planche de la Marocaine Leila Kilani (Maroc, France, Allemagne 2011).

Othelo Burning (Afrique du Sud 2012) de la Sud-africaine Sara Blecher, 14 nov.

Indochine sur les traces de ma mère (France, Bénin, Vietnam 2010) de Idrissou Mora Kpai, 14 nov.

LES COURTS DE MOZAMBIQUE (15 nov), suivant la tradition du festival de promouvoir des films provenant de pays africains moins visibles dans le monde cinématographique, le directeur et producteur Mario Mickey Fonseca présentera un programme de courts et moyens métrages.

Imani (Uganda, Suède 2010) de Caroline Kamya, 15 nov. 

ECRANS D’AFRIQUE AU FÉMININ (AFRICAN SISTERS OF THE SCREEN) en coopération avec Heinrich-Böll-Stiftung et AFRIKAMERA, (15 nov) présente une sélection de courts-métrages faits par et sur les africaines du Kenya, le Cameroun, la Tunisie, l’Algérie, la République démocratique du Congo et le Sénégal. En présence des réalisatrices Nadia Rais (Tunisie) et Angèle Diabang (Sénégal) avec la critique du cinéma Beti Ellerson (USA) :

SÉLECTION DE FILMS
Pumzi de Wanuri Kahiu (Kenya 2010), 22 min.
L’Ambouba de Nadia Rais (Tunisie 2009), 9 min.
Yasmine et la révolution de Karin Albou (Algérie / France 2011), 8 min.
La femme invisible de Pascale Obolo (Cameroun / France 2008), 8 min.
L’Mrayet de Nadia Rais (Tunisie 2012), 12 min.
Mon beau sourire d’Angèle Diabang (Sénégal 2005), 5 min.
Tout le monde a des raisons d‘en vouloir à sa mère de Pauline Mulombe (la République démocratique du Congo 2009), 10 min.

Le samedi (17 nov) commencera avec un panel-débat sur le thème ÉCRANS FÉMININS–LES RÉALISATRICES EN AFRIQUE (FEMALE SCREENS-WOMEN FILMMAKERS IN AFRICA), un regard sur les réalités et les perspectives des réalisatrices dans les industries cinématographiques et créatives africaines. En coopération avec Deutschen Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ).

Les Sorcières de Gambaga (Witches of Gambaga) (Ghana 2010, 17 nov) de Yaba Badoe

Ramata de Léandre-Alain Baker (Sénégal 2011, 17 nov)

Ici on noie les Algériens 17 Octobre 1961 (Algérie / France 2011, 18 nov)

Le réalisateur Remi Vaughan-Richards présente: (Un petit pas) One Small Step (Nigeria 2010, 18 nov) et Scents of the Streets (sur les gangs de filles dans le bidonville Ajegunie de Lagos) (Nigeria 2010, 18 nov)

L’événement de clôture d’AFRIKAMERA, Une femme pas comme les autres, Burkina Faso 2008) d’Abdoulaye Dao. En présence de l’actrice principale, Georgette Paré, 18 nov.

L’ATELIER « WEDDING ! AFRIKANISCHE SPURENSUCHE » se déroulera en parallèle du festival avec Angèle Diabang.