The purpose of the African Women in Cinema Blog is to provide a space to discuss diverse topics relating to African women in cinema--filmmakers, actors, producers, and all film professionals. The blog is a public forum of the Centre for the Study and Research of African Women in Cinema.

Le Blog sur les femmes africaines dans le cinéma est un espace pour l'échange d'informations concernant les réalisatrices, comédiennes, productrices, critiques et toutes professionnelles dans ce domaine. Ceci sert de forum public du Centre pour l'étude et la recherche des femmes africaines dans le cinémas.

25 March 2012

Compte rendu de Mis Me Binga 2012, 3ème édition du festival international de films de femmes

Entretien avec Narcisse Wandji, le délégué général du Mis Me Binga, par Beti Ellerson le 25 mars 2012. La 3ème édition du festival international de films de femmes a eu lieu du 8 au 11 mars 2012 à Yaoundé Cameroun.

Bonjour Narcisse, quelles sont tes impressions sur la 3ème Edition du Mis Me Binga 2012 ?

Et bien le Festival a été une réussite. Cette 3è édition a connu la participation de 250 films venus de tous les coins du globe. Nous avons compté la participation d'environ 5.000 personnes. Le festival a vu naître cette année un réseau d'organisateur de festival de films au Cameroun. Et ce réseau travaille à présent sur son statut. Donc les détails te seront donnés plus tard.

Il faut dire aussi que nous avons eu l'honneur d'accueillir la Professeure Ute Fendler, professeure des études africaines et du cinéma à l'Université de Bayreuth en Allemagne. Elle nous a entretenu sur la thématique de l'industrie cinématographique et l'enjeu économique en Afrique. C'était génial !

Et les palmarès et ses lauréates pour cette édition…

Pour ce qui concerne les palmarès, il faut dire que la tâche du jury n'a pas été facile. 30 films ont été retenus sur les 250 films. Le Festival décerne 3 prix chaque année: Le Minga d'or du meilleur film fiction, le Minga d'or du meilleur documentaire et le Prix spécial du jury.

Le Minga d'or du Meilleur film fiction a été attribué à El Padre (Le père) de l'Espagnole Patricia Venti. Le Prix Spécial du Jury a été décerné au film Zebu and the Photofish [Zebu et le photopoisson] de la Kenyane Zippy Nyaruri.

Le Jury n'a pas décerné le Minga d'or du meilleur documentaire cette année. Le Jury a estimé qu'il n'y avait pas de documentaire à la hauteur du prix. Les sujets traités par ces documentaires étaient certes très pertinents, seulement la légèreté dans leur traitement et les problèmes techniques n'ont pas permis de trouver un documentaire pouvant mériter ce prix.

Toutefois deux mentions spéciales ont été décernées à deux films, Computer de la Kenyane Peggy Mbiyu et Nebuleuse de la Camerounaise Sandrine Batsotsa.

À ton avis, comment assurer que la qualité des films sélectionnés soit à la hauteur pour ne pas se trouver sans remise de prix pour la catégorie du meilleur documentaire ?
Bonne question ! Déjà nous n'avons pas reçu beaucoup de films documentaires. Il faut préciser que ce sont des films court-métrage documentaires. Et tous ces films court-métrage documentaires sont faits par des réalisatrices africaines et la plupart sont autodidactes. Donc il y a un sérieux problème de formation. C'est la seule explication que je peux donner à présent. Il y a vraiment de sérieux problème technique, notamment au niveau du son. Et le traitement de leur sujet qui se caractérise par une légèreté.

Je sais qu'il y a de très grandes documentaristes sur le continent mais celles qui nous ont fait parvenir leurs films ont encore besoin de travailler, je veux dire de formation.

Peut-être un atelier de travail sur la technique et le scénario pour perfectionner la réalisation du documentaire ! Existe-t-il ce genre d'initiative au sein du Mis Me Binga ?

Oui, nous en avons fait deux ateliers, en 2010 et en 2011 et les films issus de ces ateliers sont attendus pour 2013 ou 2014 au Festival Mis Me Binga.

No comments:

Post a Comment

Relevant comments are welcome - Les discussions constructives sont les bienvenues